Palais de Justice

Burkina Faso : ouverture d’une enquête sur les altercations entre militaires et civils à Dori

Suite aux altercations survenues dans un quartier de Dori, occasionnant des morts et des blessés, le procureur militaire a instruit le 7 avril 2023 l’ouverture d’une enquête circonstanciée pour situer les responsabilités et punir les éventuels coupables.

Dans la nuit du 5 au 6 avril 2023, des militaires ont fait une expédition punitive au quartier “Petit Paris” à Dori, en représailles au décès d’un élément des Forces de défense et de sécurité dans la nuit du 3 au 4 avril. Le bilan de cette expédition fait état de 7 morts et plusieurs blessés évacués dans des centres de santé.

« Afin de faire la lumière sur les circonstances de ces faits, le procureur militaire a instruit l’ouverture d’une enquête circonstanciée le 7 avril 2023, devant permettre de donner une suite judiciaire appropriée », indique un communiqué du procureur militaire. Il rassure les populations que les responsabilités seront situées et les responsables punis.

Tout en présentant ses condoléances aux proches des personnes qui ont succombé, le procureur militaire invite les militaires à se démarquer de ces pratiques qui n’honorent pas l’armée.

En rappel, plusieurs structures dont le Mouvement burkinabè des droits de l’Homme et des peuples (MBDHP) ont interpellé les autorités compétentes à se saisir de l’affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page