A la UneDéfense et Sécurité

Burkina Faso : le couvre-feu levé dans les provinces du Sanmatenga et du Bam

Les Haut-commissaires des provinces du Sanmatenga et du Bam, à travers des communiqués datés du 17 avril 2023, portent à la connaissance des populations, la levée, pour compter de ce jour, du couvre-feu instauré dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Cette levée du couvre-feu intervient environ deux semaines avant le délai initialement prévu.

La province du Sanmatenga et du Bam sont parmi les provinces en proie à l’insécurité. Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso, le gouvernement burkinabè a instauré un couvre-feu dans les deux provinces le dimanche 5 mars 2023.

Au terme du délai, le couvre-feu a été prolongé pour deux semaines, soit du 21 mars au 4 avril 2023, puis d’un mois de plus, notamment du 7 avril au 4 mai 2023. Finalement, la mesure de couvre-feu a été levée quelque temps après le délai imparti. Pour ce faire, les populations sont invitées à vaquer à leurs occupations en toute liberté sur l’étendue du territoire provincial.

Le Haut-commissaire de la province du Sanmatenga invite les citoyens à la veille et au renforcement de la collaboration avec les Forces de défense et de sécurité (FDS) et les Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Cependant, l’état d’urgence décrété dans les deux provinces est toujours en vigueur.

En rappel, les autorités burkinabè ont décrété, le 24 mars 2023, l’état d’urgence dans huit régions du pays pour contrer la propagation de la menace terroriste. Il s’agit de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Est, de l’Est, du Nord, des Hauts-Bassins, des Cascades, du Sahel et du Centre-Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page