A la UneSociété et Culture

Drame à Karma : Les rescapés et les ressortissants se démarquent de toute manifestation publique

Les ressortissants du village de Karma informent,  à travers un communiqué daté du 4 mai 2023, que leur village  n’est associé à aucune manifestation pour exiger la lumière sur les faits du 20 avril. Ces derniers estiment que ces actions  sont dépourvues de bonne volonté.

Toujours sous le choc du drame,  les ressortissants disent avoir pris connaissance  de manifestations publiques en perspective, annoncées sur les réseaux sociaux afin de venir en aide aux populations de Karma pour réclamer  justice. « Tous avec les populations de Karma, pour dire non à la manipulation criminelle. Je pleure Karma, tu pleures Karma, nous pleurons Karma » ; « Ceux qui crient Karma, ne cherchent pas la vérité. Ce sont les communicants du complot… ». Tels sont, entre autres, les contenus des annonces  qui appellent à la mobilisation pour revendiquer la justice sur le drame. Les rescapés et les ressortissants de Karma affirment n’être mêlés  à ces initiatives.

Certes, ils  disent être touchés par la marque de compassion dont font preuve les initiateurs de ces annonces. Mais ils tiennent à se départir de ces « actions hypocrites, manipulatrices  et partisanes ». Pour eux, ces actions contribuent à déshonorer la mémoire des disparus.

Le  communiqué du 25 avril des ressortissants et rescapés de Karma, et  la conférence de presse du 29 avril 2023 tenue à Ouahigouya, dans la région du Nord, suffisent selon eux, à donner leur lecture des faits et à réclamer la lumière sur ces tueries. « Nous restons donc sur notre position et exigeons toute la lumière autour de cette affaire ainsi que l’assistance des blessés et des rescapés », lit-on dans le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page