A la UneDéfense et Sécurité

Burkina : recrutement exceptionnel de 5 000 soldats, priorité aux VDP (lire le communiqué)

Le ministre de la Défense nationale a annoncé, à travers un communiqué ce 23 février 2023, le recrutement exceptionnel de 5 000 militaires au profit des Forces armées nationales. Selon le communiqué, les jeunes garçons Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) seront privilégiés au cours de ce recrutement.

Quatre principales conditions sont requises pour intégrer le rang des Forces armées nationales burkinabè. Il faut « être de nationalité burkinabè, être né entre le 1er janvier 1998 et le 31 janvier 2003, jouir de leurs droits civiques et être de bonne moralité et apte médicalement et physiquement ».

Les candidats devront se munir de deux actes de naissance ou de jugement supplétif (pas de copies légalisées), d’une photocopie légalisée de la carte nationale d’identité burkinabè (CNIB) et d’une copie du dernier contrat de VDP, s’il y a lieu. « Les jeunes gens volontaires désirant se faire recruter, se feront d’abord recenser, munis de leur dossier dans les postes de commandement des formations militaires », indique le communiqué qui précise que le recensement se déroulera tous les jours ouvrables du mardi 28 février au vendredi 07 mars 2023.

Le nombre de militaires à recruter par région est réparti comme suit : 500 dans le Nord, 600 dans le Centre- Nord, 110 dans les Hauts-Bassins, 90 dans le Sud-Ouest, 90 dans les Cascades, 40 dans le Centre, 160 dans le Centre-Sud, 80 au Plateau Central, 240 dans le Centre-Ouest, 900 dans le Sahel, 1000 dans la Boucle du Mouhoun, 460 dans le Centre-Est, 730 à l’Est. 

« Au regard des difficultés d’accès à l’administration dans certaines zones rurales, les candidats pourront compléter leur dossier après admission », peut-on lire dans le communiqué dont voici l’intégralité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page