A la UneSociété et Culture

Burkina/Humanitaire : la barre de deux millions de PDI franchie (CONASUR)

Le Burkina Faso a franchi la barre de deux millions de personnes déplacées internes. Selon le dernier rapport du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR), rendu public ce 12 mai, le pays enregistre 2 062 534 PDI à la date du 31 mars 2023.

Le Burkina enregistre une hausse de 63 407 déplacés. Parmi ces derniers, 58,50% sont des enfants, 23,91% des femmes et 17,59% deshommes.

Le rapport indique également que les communes qui accueillent un grand nombre de PDI sont Djibo, Ouahigouya, Kaya, Fada et Barsalogho. Les provinces d’accueil de déplacés sont le Sanmatenga, le Soum, le Yatenga, le Gourma et le Seno.

Les localités concernées sont ciblées par des attaques terroristes. Les conditions de vie y sont particulièrement difficiles. Du fait de l’arrivée massive des populations, ces provinces rencontrent des difficultés dont l’accès à l’eau.

La hausse du nombre de personnes déplacées internes sonne l’alarme sur la nécessité pour le gouvernement de prendre des dispositions idoines pour leur venir en aide.

Dans cette optique, des organisations présentes sur ces sites s’organisent pour la prise en charge de ces PDI. Certains hôtes offrent également l’hospitalité aux populations qui ont fui les violences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page